« LA MAFIA DU CO2 » : UNE AFFAIRE DE 283 MILLIONS D’EUROS SUR FOND D’ASSASSINAT, DEVANT LES TRIBUNAUX DE PARIS

Atlantico le 2 Mai 2016

"La mafia du CO2" : une affaire de 283 millions d'euros sur fond d'assassinat, devant les tribunaux de ParisCe lundi comparaissent au tribunal correctionnel de Paris douze personnes inquiétées dans une affaire de détournement de TVA « carbone » de près de 300 millions d’euros.

Un détournement d’environ 283 millions. Bien plus qu’une cagnotte d’Euro Millions. En cause, la « mafia du CO2 ».

Sur le banc des accusés, Arnaud Mimran, financeur présumé des opérations. L’attention du parquet a été attirée par un décalage certain entre ses dernières déclarations de revenus et des détails de son train de vie. Par exemple la Bar Mitzvah de son fils, où les 500 invités, dont Pharell Williams et Patrick Bruel, ont reçu un iPad en guise de carton d’invitation.

Autre prévenu dans l’affaire, Mardoché Mouly, dit Marco ou « Coco ». Il aurait inspiré l’humoriste Gad Elmaleh dans la création du personnage éponyme – et de ses dépenses astronomiques – à l’affiche de l’un de ses films.

Un autre suspect, Samy Souied, ne pourra pas se présenter à la barre.

Il a été assassiné en 2010, mystérieusement abattu par deux hommes en scooter aux abords du Palais des congrès de Paris.

Quatre autres absents devant le juge ce lundi, à l’abri à l’étranger, en Israël.

En 2008 est apparue une nouvelle arnaque à la TVA, en marge de l’émergence des nouveaux « marchés du carbone ». Ces marchés publics reposent sur un système d’échange de droits d’émissions de gaz à effet de serre. Surnommés « droits à polluer » dans les colonnes de nos confrères du Canard enchaîné le 27 avril dernier, ces droits d’émissions se matérialisent sous la forme de « crédits-carbone », exprimés en « quotas », et valorisés à un certain prix.

Dès la création des marchés du carbone, le groupe d’escrocs applique une arnaque de type « Carrousel » à la TVA à ce nouveau marché. Pendant 18 mois, les mêmes quotas carbone sont achetés et revendus de nombreuses fois à perte entre des sociétés fictives basées dans deux pays différents. S’ensuit une accumulation de TVA dans ces sociétés, perdue pour les Etats-Membres concernés.

En France, le ministère des Finances ne découvre le pot aux roses qu’en 2009, accusant une perte de TVA estimée à 1,6 milliard d’euros. Pour le moment, le dossier à l’encontre des accusés que le procureur épluchera tout le mois de mai 2016 ne porte que sur 283 millions, dont 100 millions retrouvés en cash en Israël.


 Mediapart – 15 février 2016

LE SANG DE LA BOURSE CARBONE

ASSASSINATS MARCHES CO2 - MEDIAPART

Amar Azzoug, Samy Souied, Claude Dray, Albert Taieb… Ces quatre hommes ont deux points communs : ils ont été assassinés et sont liés au magot ou à des acteurs de l’escroquerie aux quotas de CO2, qui a coûté 1,6 milliard d’euros à l’État français. Leurs morts dessinent le visage d’une nouvelle mafia française face à laquelle juges et policiers sont démunis. Révélations.

Le 30 avril 2010, le corps d’Amar Azzoug, dit “Amar les yeux bleus”, gît, criblé de balles, dans la brasserie du Bois doré à Saint-Mandé, en proche banlieue parisienne. Le 14 septembre 2010, le corps de Samy Souied, transpercé de six balles de 7.65, gît entre deux voitures, face contre terre, devant le Palais des congrès, Porte Maillot, à Paris. Le 25 octobre 2011, un majordome et une infirmière découvrent dans la chambre d’une villa de 1 000 m2 de Neuilly-sur-Seine le corps sans vie, criblé de balles, du propriétaire des lieux, le milliardaire Claude Dray. Le 8 avril 2014, le corps d’Albert Taieb, dit “Bébert”, repose devant un ascenseur dans la cage d’escaliers d’un bel immeuble haussmannien du XVIIe arrondissement de Paris, lacéré de coups de couteau au thorax, dans le dos, à la nuque et la tête. … ( Mediapart – 15 février 2016)


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s