OURS DANS LES PYRÉNÉES : PAS DE NOUVEAUX LÂCHERS PRÉVUS, LES PRO-OURS S’INQUIÈTENT

Sud-Ouest – le 17/02/2017

Les associations pro-ours réagissent vivement au plan 2017–2027 de valorisation de la biodiversité dans les Pyrénées.

Aucune réintroduction d’ours n’est programmée alors que le foyer occidental de peuplement est promis à l’extinction

l-ourse-myrtille

Mis en ligne sur le site internet de la direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) d’Occitanie, le nouveau « plan ours » 2017–2027 n’est encore qu’à l’état de projet. Sa publication répond à un souci de consultation en ligne du public, consultation possible jusqu’au 8 mars. Mais, en l’état, ce « volet ours brun de la stratégie pyrénéenne de valorisation de la biodiversité » – les termes officiels – provoque quelques vapeurs chez les défenseurs du plantigrade. Cap Ours, la coordination associative qui défend l’animal, proteste contre le « renoncement injustifiable » qui procéderait d’une adoption du texte tel quel.

Pierre d’achoppement, le document ne prévoit pas explicitement de réintroduire de nouveaux spécimens dans le massif. Pour « maintenir une dynamique favorable de population d’ours bruns », il compte d’abord « s’appuyer sur la capacité de la population d’ours à croître d’elle-même ». « Ce choix, plutôt qu’un renforcement conséquent, vise à permettre une prise en compte progressive de la présence de l’ours dans l’exercice des activités humaines et notamment du pastoralisme ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s