À BURE, UN TOMBEAU NUCLÉAIRE POUR L’ÉTERNITÉ

Le Figaro – le 24/03/2017

GRAND ANGLE – Le village de Bure, dans la Meuse, est au cœur de l’un des projets nucléaires les plus ambitieux – et controversés – d’Europe: enfouir à 500 mètres de profondeur les déchets les plus radioactifs de France.

On aurait pu ne jamais parler de Bure, ce village d’à peine 90 âmes niché aux confins de la Meuse. On aurait pu, si la commune n’était au centre de l’un des projets nucléaires les plus ambitieux – et les plus controversés – d’Europe: enfouir à 500 mètres sous terre les déchets les plus radioactifs de France, et ceux qui le seront des centaines de milliers, voire des millions d’années… avant de sceller le site pour toujours. Ce projet, baptisé Cigéo, est piloté par l’Andra (l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs). Aujourd’hui, il est à un tournant: la demande d’autorisation de création du site doit être déposée l’an prochain. “Seul projet durable pour gérer les déchets les plus radioactifs” pour les uns, “Tchernobyl souterrain” pour les autres… Depuis des décennies, Cigéo cristallise les tensions entre ses défenseurs et ses opposants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s